Partager

Colin Thévenin
Vrac, épicerie participative, il réduit ses déchets dans sa vie quotidienne, « Réduire mon impact sur la planète »

que faites vous pour la planète ?

Ma copine et moi, sommes arrivés en septembre à Grenoble, nous venons de Paris. Déjà à la capitale, nous avons essayé de réduire notre empreinte écologique. Nous avions un lombricomposteur que l'on a acquis en 2015 avec la ville de Grenoble, d'ailleurs. Nos déplacements étaient essentiellement en vélo, et en train. La dynamique Grenobloise nous a poussé à aller plus loin. Nous voudrions arriver à consommer essentiellement bio et local, et de réduire nos déchets au minimum. On a acheté un gros jeu de bocaux pour acheter en vrac. Nous sommes en phase d'inscription à Éléfàn, une épicerie participative. En cherchant bien, le bio et local n'est pas qu'une affaire de bobios !

Quel a été le déclic pour vous ?

Voir tout ce qu'on jette !