Actualités

Au Lycée horticole Grenoble Saint-Ismier, trois jours pour faire avancer l’agriculture urbaine

Quelle place et quel rôle pour l’agriculture en ville ? Avec quelles techniques, et quel impact sur la santé ? Le Lycée Horticole Grenoble-Saint-Ismier se saisit de ces questions en organisant du mercredi 18 au vendredi 20 mai l’édition 2022 de l’Ecole d’Eté de l’Agriculture urbaine, son rendez-vous annuel international. Trois jours de réflexion et visites de terrain pour contribuer à imaginer la ville de demain, avec des experts nationaux et internationaux venus notamment du Québec, territoire pionnier de l’agriculture urbaine. Entretien avec Françoise Garguet, directrice adjointe du Lycée Horticole Grenoble-Saint-Ismier, et Thierry Repellin, directeur de son Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole.

Les élèves de l'école Simone Lagrange relèvent le défi des énergies positives !

Chaque année, la Métropole grenobloise propose un défis aux écoles du territoire pour sensibiliser les enfants au réchauffement climatique et au développement durable. Cette année, les CM1 et CM2 de l'école Simone Lagrange (Grenoble) ont relevé le défi des énergies positives !

Ukraine : le territoire se mobilise

Depuis plusieurs semaines, le conflit en Ukraine faire rage. Grenoble et le territoire isérois se mobilisent afin d’apporter solidarité, hospitalité et accueil au peuple ukrainien.

Toutes les actualités

Ils nous inspirent

Djazia Brighet, Grenoble, Retraitée

Très investie dans la vie locale de son quartier, le « quartier Teisseire », Djazia Brighet participe à l’entretien du jardin partagé de La Poterne depuis près de 20 ans et a contribué à créer le verger Aventure, sur 2500 m2, sélectionné par les Grenoblois au Budget Participatif 2016. Le jardin, pour elle, c’est aussi une manière de créer du lien social dans un lieu paisible.

En savoir plus Voir tout

Ils nous soutiennent

"Nous devons tous penser au modèle de société que nous souhaitons et nous devrions tous faire partie de ce mouvement vers l’amélioration. "

Miguel Pinto Luz, Maire de Cascais et vice-président de l'entité régionale du tourisme de Lisbonne

"A partir de 2022, nos deux villes portent le même titre de « Capitale Verte européenne ». C’est une récompense dont nos villes peuvent être fières. C’est aussi la démonstration que la transition marche et cela au niveau européen. Le titre Capitale Verte européenne est aussi une promesse pour l’avenir, pour continuer à développer la transition verte et pour trouver des solutions intelligentes."

Thomas Kufen, Maire d'Essen

"L’essentiel c’est de changer notre modèle agricole et alimentaire aujourd’hui effroyable pour les animaux et pour l’environnement. L’essentiel c’est de réfléchir ensemble à un monde plus juste pour toutes et tous, y compris les animaux."

Brigitte Gothière, Cofondatrice de l’association L214

"Je tiens à féliciter Grenoble pour l’obtention du titre Capitale Verte Européenne 2022. Nous ne devons pas oublier que pour opérer un changement structurel, nous devons accompagner nos populations dans ces changements afin de permettre à chacun de s’adapter à la ville que nous désirons tous. Une ville juste, équitable, saine et accessible à tous."

Susan Brown , Mairesse d'Oxford (Angleterre)

"Pour notre société, la crise sanitaire soulève des questions évidentes [...]. Malgré les difficultés, c’est une opportunité qui nous est donnée de reconstruire un meilleur avenir où nos sociétés et nos économies respectent les limites de la planète et deviennent plus résilientes."

Virginijus Sinkevičius , Commissaire européen

"La pandémie que nous traversons a servi à mettre en évidence certaines contradictions de notre système, de notre organisation économique, comme le changement climatique ou les inégalités. Nous devons accorder davantage de valeur à ce qui est important : les personnes, la vie, la santé, les services publics. [...] Grenoble est un exemple et une référence de ville engagée."

Ada Colau, Mairesse de Barcelone

"Je salue l’obtention du titre de Capitale Verte de l’Europe. Cette reconnaissance, [...] c’est une invitation à aller plus loin, une invitation à traduire concrètement le changement de modèle, le changement d’échelle. Avec une seule boussole : la justice écologique et l’urgence sociale. Et une seule horloge : le passage à l’action concrète, quotidienne."

Johanna Rolland , Mairesse de Nantes