Défis par thèmes

© Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

1.2 - Je calcule mon empreinte carbone

Exemple d'action pour les Associations - Citoyens - Entreprises - Institutions :
• Je calcule mon empreinte carbone et j’identifie les leviers d’action pour réduire mes émissions.

Exemples d'actions pour les Entreprises - Institutions :
• Je calcule les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) de mon organisation et j’identifie les leviers d’action pour réduire mes émissions.
• Je m’engage dans une comptabilité carbone.

 

Vous avez besoin d’aide pour réaliser vos défis ?

Consultez le catalogue des ressources !

Associations :

  • © Hexagone

    Objectif : réduction de l'empreinte carbone des activités de l'Hexagone

    L'Hexagone s'engage dans un programme d'accompagnement de 3 mois de novembre 2021 à mars 2022 pour mesurer son empreinte carbone avec 9 autres structures du spectacle vivant (CCN2, Biennale de Lyon, Orchestres des Pays de Savoie, etc.). Cette formation est portée par WeCount, basé à Lyon, et elle est co-financée par l'ADEME.

    L'objectif de cette formation est que chaque structure calcule son empreinte carbone et puisse identifier les leviers d'action pour la diminuer. Des experts interviennent tout au long de la formation afin de guider les structures pour s'engager dans des actions concrètes.

    L'avantage d'avoir une promotion composée exclusivement de structures du spectacle vivant c'est qu'elles peuvent échanger sur leurs problèmes communs et que cette formation est ainsi tout à fait adaptée à leurs besoins.

    En savoir plus

Collectivités :

  • © Sylvain Frappat / Ville de Grenoble

    Démarche « bas-carbone »

    La stratégie bas carbone fait partie intégrante du projet d’administration, avec notamment :
    • Un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment pour l’ensemble du patrimoine de la Ville (éclairage public, bâtiments, flotte de véhicules).
    • La réalisation de bilans carbone pour le patrimoine et les compétences de la Ville.
    • L’intégration du critère carbone au processus de décision (comptabilité écologique).
    • La mobilisation des agents, citoyens et partenaires.

Entreprises :

  • © ADEME

    L'équipe Citiz Alpes Loire calcule son empreinte carbone

    L'équipe de salariés de Citiz-Alpes Loire s'engage individuellement et collectivement dans la démarche de Grenoble Capitale Verte de l'Europe en réalisant un calcul de son empreinte carbone.

    Tous les membres salariés de la coopérative vont anonymement calculer leur empreinte carbone individuelle en s'appuyant sur le calculateur ADEME mis en ligne sur le site de Greengrenoble2022.eu. Le volume total collectif sera alors archivé et servira de point de départ à un Agenda 21 interne.

    L'objectif est de se donner rendez-vous fin 2022 en ayant amélioré son rejet individuel et collectif de Co2 parce que la coopération et le partage font la force de leur engagement.

    En savoir plus

  • Air Liquide - Pierre Jayet

    Air Liquide advanced Technologies calcule son Bilan Carbone

    Air Liquide advanced Technologies réalise son Bilan Carbone, s'inscrivant dans la mouvance "Je pense" avec Grenoble Capitale Verte de l'Europe pour ensuite être en mesure d'agir ("J'agis") et réduire son impact carbone.

    Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, il faut d'abord les mesurer. C'est pourquoi, Air Liquide calcule son bilan carbone afin de proposer un plan d'action de réduction de ses émissions. Les collaborateurs sont également sensibilisés via les Fresques du Climat déployées en parallèle.

  • Laurent Thion /Ecliptique

    Empreinte carbone, calcul du scope 3

    Après le calcul des scopes 1 et 2 (émissions directes et indirectes), l'Institut Laue-Lanevin (ILL) souhaite passer au scope 3 : calculer les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) dues aux activités scientifiques.
    L’ILL met à la disposition des scientifiques des faisceaux de neutrons extrêmement brillants, alimentant quelque 40 instruments de très haute technologie en constante modernisation. Cette exigence d'excellence doit maintenant se doubler d'une volonté vertueuse en matière d'environnement.
    Ceci va au-delà des obligations règlementaires, et mobilisera quasiment tous les services de l'ILL.
    L'Institut souhaite également mettre en place les indicateurs nécessaires pour suivre l'évolution de ses émissions.

Institutions publiques :

  • Réalisation d'un bilan de Gaz à effet de serre à l'Université

    En tant qu'établissement d'enseignement supérieur et de recherche et au vu de ses relations partenariales, Grenoble INP - UGA peut et doit faire sa part dans la lutte contre les dérèglements climatiques. Par les formations dispensées dans ses 8 écoles, par les recherches et les activités d'innovation menées dans ses 40 laboratoires, bien sûr. Mais aussi, plus globalement, par la prise en compte des enjeux climatiques et d'objectifs de réductions des émissions de GES dans l'ensemble de ses activités et décisions-clé.

    Première étape pour pouvoir mettre en place un plan de réduction des émissions de GES, un état des lieux de ces émissions a été effectué pour l'année de référence 2019 dans le cadre d'un projet transversal à plusieurs services. Tous les biens et activités sur lesquels Grenoble INP - UGA exerce un contrôle financier ont été pris en compte, ainsi que les déplacements domicile-travail des personnels. Sur ce périmètre, en 2019, les émissions de l'établissement s'élèvent à environ 11 500 tCO2e, soit 1,8 tCO2e par effectif (étudiants et personnels confondus).