© Thierry Chenu / Ville de Grenoble

Bastille, camp de base

C’est à La Bastille, lieu totem, que Green Grenoble a choisi d’établir son camp de base. Très apprécié des citoyens, la Bastille est un site touristique très fréquenté toute l’année. Il est aussi la porte du massif de la Chartreuse : c’est un lieu qui a besoin d’attention et de soins, car aux premières loges du changement climatique, et qui porte en lui toute la richesse de notre ADN alpestre.

Lieu totem

La Bastille, fortification militaire achevée au XIXᵉ siècle, surplombe la ville de Grenoble et toute sa vallée du haut des derniers contreforts du massif de la Chartreuse. Célèbre grâce à ses « bulles », ce téléphérique qui la relie au cœur de la ville, la Bastille est classée Monument Historique par ses ouvrages militaires uniques en France. Elle bénéficie d'un très fort capital sympathie auprès des citoyens qui l'ont escaladée, visitée, descendue ou simplement contemplée. C'est en raison de ses nombreux atouts, culturels et patrimoniaux mais aussi biologiques, naturels et au plus proche de la ville, que la Bastille devient le camp de base de Capitale verte.

D’ores et déjà, un legs

Green Grenoble prévoit de travailler sur la valorisation à long terme de la Bastille. La beauté du site n'a d'égale que sa fragilité. Soumis aux risques naturels, difficile d'accès, il est aussi de plus en plus souvent victime de sécheresses. Cette montagne est riche d'un patrimoine qu'il est aujourd'hui nécessaire de restaurer.

Un défi d’architecture et d’urbanisme

La Cité du Rabot, actuellement occupée par 500 chambres étudiantes que gère le CROUS, verra la fin de son utilisation en 2024. Green Grenoble représente une opportunité idéale pour tester de nouveaux usages et redécouvrir ce site.

La Maison de l'architecture portera un appel à projet national afin d'aiguiser la réflexion et être force de proposition sur son avenir. En décembre 2021, l'équipe choisie entrera en résidence sur le site au printemps 2022 et jusqu'à la rentrée suivante. Entretemps, elle proposera des partages et animations. La Cité Rabot se transformera ainsi en laboratoire artistique et de sciences ouvert à tous.

Nature et montagne au Glacis

La Ville de Grenoble et la Mission montagne proposeront un bivouac à la Bastille, sur son glacis, d'avril à octobre 2022. Objectif : faciliter l'accès pour tous à une première expérience sensible de l'environnement montagnard, pour mieux saisir la richesse et la fragilité de la Bastille, et faire de ce site emblématique un outil d'éducation à l'environnement et à la biodiversité.
Installations temporaires, refuge, espaces de restauration, actions de sensibilisation : habitants du territoire grenoblois et touristes vivront une expérience originale de « nuit alpine » sous les étoiles en partenariat avec la Régie du Téléphérique, le Parc naturel régional de Chartreuse et l'ENSAG, l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble.

Concours EUROPAN

Le site de la Bastille, et plus particulièrement sa terrasse intermédiaire, a été retenu pour la 16ème édition du concours Europan. À destination des jeunes équipes d'architectes et urbanistes, cette compétition biennale porte cette année le thème des « villes vivantes ». Les résultats du concours Europan seront annoncés au cours de l'année 2022 dans le cadre de Grenoble Capitale verte.