© Thierry Chenu / Ville de Grenoble

Les collectivités s'engagent

Voir les défis

Votre sélection

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Accélérer le programme de rénovation énergétique Mur Mur

    DÉFI - 3.2 - RéNOVATION THERMIQUE DES BâTIMENTS : HALTE AUX DéPERDITIONS !

    Lancé en 2010 par Grenoble Alpes Métropole, le dispositif Mur Mur aura permis d’ici 2023 la réhabilitation de 10 000 logements en copropriétés et de près de 1 000 maisons individuelles. Pour parvenir à la réduction de 20% des consommations énergétiques du bâtiment en 2030, il est nécessaire de doubler le rythme de rénovation des logements collectifs pour atteindre 25 000 logements rénovés en 2030, et de quadrupler le volume de rénovation des maisons pour rénover 1/3 du parc ancien, soit 9 000 maisons. Il est également étendu aux entreprises de moins de 250 salariés.

    Grenoble Alpes Métropole

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Accompagner les entreprises dans leurs investissements en faveur de la transition énergétique

    DÉFI - 3.2 - RéNOVATION THERMIQUE DES BâTIMENTS : HALTE AUX DéPERDITIONS !

    Avec son programme MurMur TPE/PME, Grenoble Alpes Métropole accompagne financièrement (jusqu’à 37 500€) les TPE/PME de moins de 250 salariés dans la rénovation énergétique de leurs locaux et de leurs équipements. Au-delà de l’apport financier, ce dispositif propose un diagnostic complet des travaux à réaliser et oriente les entreprises sur l’obtention d’autres aides publiques. Au total, la prise en charge peut aller jusqu’à 55% et permet une réduction de la facture énergétique d’environ 20%. 56 entreprises ont été ou sont accompagnées actuellement par la Métropole.

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Accroître le solaire photovoltaïque

    DÉFI - 3.3 - JE PASSE AUX éNERGIES RENOUVELABLES

    Avec le dispositif Métrosoleil, la Métropole accompagne les particuliers dans l'installation de panneaux solaires qui permettent de produire de la chaleur et/ou de panneaux photovoltaïques qui produisent de l'électricité.
    Par ailleurs, Grenoble-Alpes Métropole se lance dans l'installation de panneaux solaires sur les bâtiments dont elle est propriétaire : Ferme des Maquis, Centre de tri, MC2, patinoire PoleSud, etc. Déjà 7 bâtiments ont été équipés ou sont en train de l’être.
    Il s’agit à la fois de produire davantage d’énergie propre tout en intégrant dans le patrimoine bâti.

  • @ Frédérick Pattou / Département de l'Isère

    Accueillir le public et valoriser les espaces naturels isérois

    DÉFI - 4.3 - CONNAîTRE LA NATURE C'EST DéJà AGIR

    En Isère, 17 Espaces Naturels Sensibles (ENS) départementaux et 128 ENS locaux participent à la protection de la biodiversité, constituant un remarquable conservatoire de la diversité naturelle locale.
    Depuis de nombreuses années, le Département de l’Isère mène chaque été une campagne de sensibilisation à la protection des espaces naturels avec son équipe d’animateurs ENS saisonniers, avec des évènements sur une quarantaine de sites.
    Cette campagne permet aux Isérois et aux touristes d’assouvir leur besoin de nature et de partage d’expériences riches en émotions. Elle vise également les structures accueillant des publics fragilisés, bénéficiaires des politiques sociales départementales, ayant peu ou pas accès à la nature.
    En 2022, une programmation spécifique sera proposée au public dans les espaces naturels sensibles isérois !

  • © Alain Fischer / Ville de Grenoble

    Améliorer la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments

    DÉFI - 2.4 - AIR INTéRIEUR, AIR SAIN

    Chacun de nous passe 80 % à 90 % de notre temps dans des lieux clos, et l’air que nous y respirons n’est pas toujours de qualité.
    La Ville de Grenoble mène un vaste plan pour améliorer la qualité de l’air intérieur dans les bâtiments communaux :
    • Mise en en place des mesures de qualité de l’air dans des bâtiments cibles (ex : groupe scolaire Joseph-Vallier).
    • Intégration de l’objectif de qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments dès leur conception et leur construction – Démarche Manag’R (école Marianne-Cohn).
    • Insertion de clauses sanitaires dans les marchés publics.

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Collecte des déchets alimentaires

    DÉFI - 11.4 - RETOUR à LA TERRE : JE COMPOSTE

    Grenoble Alpes Métropole, qui collecte et gère les déchets ménagers des 49 communes de l’agglomération grenobloise a lancé en 2019 un plan ambitieux de collecte des déchets alimentaires. À l’horizon 2024, une unité de méthanisation doit être construite au centre de compostage pour produire du biométhane à partir de ces déchets.

  • © Atelier Métis / Département de l'Isère

    Concevoir et construire des bâtiments neufs hyper-performants sur le plan de l’énergie

    DÉFI - 3.2 - RéNOVATION THERMIQUE DES BâTIMENTS : HALTE AUX DéPERDITIONS !

    Les bâtiments départementaux neufs font appel à des technologies de construction ou d’isolation très performantes. Ce choix avant-gardiste se poursuivra en 2022 et au-delà. Dans le cadre de Green Grenoble, il sera possible de visiter le collège Lucie-Aubrac et les Archives départementales, dotées de panneaux solaires (Saint-Martin-d’Hères).

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Construction circulaire

    DÉFI - 12.1 - CONSTRUCTION DURABLE

    Grenoble-Alpes Métropole vise à rendre les chantiers de construction les plus « circulaires » possibles, en développant le réemploi des matériaux et la valorisation des déchets dans les chantiers :
    • Mise en place du Diagnostic Produits Déchets Matériaux (PDM) pour tous les chantiers de déconstruction et rénovation.
    • Tri des déchets à la source pour mieux recycler.
    • Travail sur la traçabilité des matériaux et de leur valorisation.
    • Création d’une « matériauthèque » éphémère dans le cadre de la déconstruction des bâtiments du Cadran Solaire à La Tronche.
    • Formation des concepteurs et des entreprises du BTP.
    • Inscription des exigences de circularité dans les appels d’offres.

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Convention citoyenne pour le climat

    DÉFI - 1.1 - S’INFORMER ET PRENDRE CONSCIENCE

    Faire appel à la collaboration et à l’engagement citoyen dans le cadre de l’action climat, dans un objectif de démocratie participative et de justice sociale.
    En ce sens, le territoire métropolitain lance en 2021 une convention citoyenne pour le climat local. 150 citoyennes et citoyens tirés au sort sont amenés à se prononcer sur les actions à mettre en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, tout en favorisant la justice sociale.
    Ils seront également consultés sur la neutralité carbone au plus tard en 2050. Un avis sera remis aux décideurs en juin 2022. Au terme de sa réflexion, la convention devra émettre des propositions de politiques publiques concrètes qui seront présentées au conseil métropolitain puis soumises au vote des élus. Pour celles qui seront complexes ou feront l’objet d’un débat, la Métropole organisera un référendum.

  • © Auriane Poillet / Ville de Grenoble

    Cultiver en ville : fermes urbaines et jardins partagés

    DÉFI - 10.1 - FRAIS, DE SAISON, BIO ET LOCAL

    En collaboration avec Grenoble-Alpes Métropole et la ville d’Échirolles, l’objectif est d’encourager la naissance et le développement de fermes urbaines, jardins partagés et jardins sur les toits.
    Ce dispositif prévoir d’ores et déjà :
    • L’évaluation pour une nouvelle ferme coopérative sur le territoire GrandAlpe.
    • L’ouverture du Bar Radis, proposant la production et la consommation sur un toit dans l’éco-quartier Flaubert.
    • La plantation d’un nouveau verger à la Bastille.

  • Voir plus d'action