Partager

Etienne Cunge
Ecrit des thrillers de climate fiction, « La fiction comme moyen de toucher le grand public »

que faites vous pour la planète ?

Je travaille comme ingénieur en environnement depuis 25 ans. À mon sens, l'enjeu principal aujourd'hui est de sensibiliser le grand public aux conséquences du changement climatique, de l'érosion de la biodiversité et de l'épuisement des ressources comme de la pollution. Il s'agit d'anticiper les problèmes à venir pour mieux s'y adapter. Beaucoup d'acteurs institutionnels y travaillent.

En ce qui me concerne, je développe une approche originale en écrivant des thrillers de "climate fiction". Mon objectif est de transmettre des connaissances et de faire réfléchir les lecteurs à travers un cadre culturel et de loisirs moins contraignant, plus ludique et accessible à toutes et tous. Un tel cadre favorise aussi le dialogue sur les risques et les solutions.

Quel a été le déclic pour vous ?

J'ai toujours pensé que cette approche du réel par la fiction était un excellent moyen de toucher le grand public et de l'inciter à faire évoluer ses comportements. Suite à un problème de santé majeur en 2014, j'ai décidé de consacrer le temps et l'énergie nécessaire à ce projet. Et de fait mon 3ème roman "Symphonie atomique" a été publié le 1er octobre 2021.