Partager

Gauthier Urbain
Trouve du sens dans son travail à Toutenvélo à Grenoble, « Remplacer les véhicules motorisés pour les livraisons de distance raisonnable »

que faites vous pour la planète ?

Né à Grenoble, j'ai grandi dans un petit village de montagne au-dessus de cette ville, puis j'y ai fait mes études. À la fin de celles-ci, les débouchés ne me plaisaient pas et j'ai voulu trouver un travail qui ait du sens pour moi. C'est ainsi que je suis venu travailler à Toutenvélo Grenoble, une coopérative de livraison à vélo, qui livre tout de l'enveloppe à l'armoire (de 0 à 300kgs).

J'ai commencé comme livreur, puis je suis devenu sociétaire et enfin cogérant. J'ai trouvé du plaisir dans le travail : travailler dehors, à vélo, au contact des gens ; et du sens : remplacer les véhicules motorisés pour les livraisons de distance raisonnable.

Quel a été le déclic pour vous ?

Mon premier jour de vie professionnelle a commencé dans un bureau gris, en haut d'une tour grise, sous un ciel gris, au-dessus d'une ville grise. Deux jours avant, j'étais sur les skis dans Belledonne. J'ai su que ça n'allait pas le faire. Le temps a rapidement confirmé cela. Quelques années plus tard, après ma première saison estivale d'accompagnateur en moyenne montagne, j'ai réalisé un déménagement à vélo pour Toutenvélo Grenoble. Cela m'a plu. J'ai voulu continuer et ils recrutaient justement un livreur. C'est ainsi que ça a commencé.