Agenda

TRANSITION FUNERAIRE

Je pense J'agis Animations, projections et ateliers Conférences, congrès et séminaires Evènements culturels et artistiques

Conférences, ateliers, spectacle
Transition Funéraire
Les pratiques funéraires évoluent et de nouveaux modes de sépultures plus écologiques émergent.
Questionnons-nous sur les enjeux à venir !

Une journée évènement organisée par Grenoble-Alpes Métropole, la Ville de Grenoble et les Pompes funèbres intercommunales de la région grenobloise.

JOURNEE "TRANSITION FUNERAIRE" - 4 oct. 2022

Les rites et pratiques funéraires évoluent au regard des enjeux de sociétés et des contextes de vie. L’approche historique permettra d’interroger ce que nous voulons pour nous et pour la société en devenir. Aujourd’hui, différentes idées et expériences en matière de pratiques funéraires plus respectueuses de l’environnement et du vivant naissent au sein de différents pays occidentaux.

L’objectif est d’ouvrir l’échange dans un domaine parfois tabou ou pour le moins mis de côté. Afin d’en comprendre les enjeux, il s’agira d’avoir une approche réaliste permettant d’ouvrir sur les questionnements qui se posent à nous en tant qu’individu ainsi qu’aux professionnels du métier.

Programme

  • 11h - Accueil des participants au Muséum de Grenoble
  • 11h30 - Conférence n°1 "Les pratiques funéraires hier, aujourd’hui et demain" animée par Gaëlle CLAVANDIER Sociologue, Anthropologue et Maître de conférences HDR.

« La pandémie de covid-19 a mis au jour une série d’enjeux et de difficultés au sujet du rapport que nos sociétés entretiennent avec la mort. À la crise de mortalité consécutive à une massification des décès, s’est ajoutée une crise du funéraire, qui concerne tant les acteurs professionnels, ceux des chambres mortuaires et funéraires, des services de l’état civil, des pompes funèbres, des services des cimetières et des crématoriums, que les personnes endeuillées. La phase de séparation, du constat de décès jusqu’à la sépulture, qui conduit à se séparer de la personne défunte a été particulièrement touchée. Or, cette phase, son bon déroulement ou ses empêchements, peut avoir une incidence sur le vécu du deuil et la remémoration ultérieure des morts. Cette situation pandémique présente, atypique et a priori provisoire, met en évidence les attachements à un rapport à la mort traditionnel fondé sur une ritualisation et la conservation des morts au sein de l’espace dédié qu’est le cimetière. Mais, elle indique dans le même temps un renouveau des pratiques vers une pluralisation des normes funéraires, faisant que coexistent des pratiques très diverses. Au vu des enjeux démographiques, urbanistiques, culturels et politiques de ces questions, il apparaît essentiel de documenter et analyser finement les évolutions en cours et de les resituer dans la transition funéraire contemporaine dont la première phase s’est initiée au 19ème siècle et la seconde dans les années 1970 ».

  • 14h30 - Conférence n°2 et ateliers "Les modes de sépultures alternatifs " animée par Manon MONCOQ anthropologue du funéraire et de l’environnement et Martin JULIER-COSTES socio-anthropologue.

Depuis une vingtaine d'années, de nouveaux modes de sépulture émergent en Occident, avancés comme plus écologiques, voire plus économiques, que les funérailles dites « traditionnelles ». Ces alternatives transforment l’offre en matière d’accessoires et de services funéraires et questionnent, plus profondément, la problématique de gestion de nos défunts et la place réservée aux restes mortels.

En privilégiant une approche descriptive et dynamique, l'intervenante présentera les différents modes de sépulture que sont l'aquamation, l'humusation et le NORP et la promession. Pour chaque mode de sépulture, les questions relatives aux représentations et à la législation mais aussi aux freins et leviers tant symboliques que opérationnels seront abordées.

  • 18h30 - Un spectacle théâtral et musical contemporain « Hiboux », à l'ancien musée de peinture, présenté par la compagnie 3 points de suspension, qui explore les manières de faire du rite funéraire et les représentations du deuil.

Le jour de votre mort, les membres de votre famille, vos amis, vos collègues de travail se réuniront. Ils viendront peut-être de loin pour vous. Ils prendront un jour de congé. Ils échangeront leurs souvenirs, leurs anecdotes. Ils pleureront, ils riront, ils mangeront ensemble. Peut-être que malgré la tristesse et le désespoir, ils parviendront à rendre cet événement inoubliable, pour vous, à votre mémoire.

Ça sera peut-être le plus beau jour de votre vie et vous ne serez pas là!

Entre le fantasme transhumaniste de vaincre la mort, l’injonction au deuil et l’aseptisation médicale de la fin de vie, la mort semble vouloir disparaitre de nos existences. Pourtant, malgré la rationalité, la standardisation des procédés funéraires, malgré les avancées technologiques des chambres de cryogénisation, nous continuons à mourir. Et le souvenir de nos disparus continue à nous hanter.

Où sont passés nos fantômes ? Dans les limbes de a Divine comédie de Dantes ou dans le scroll d’un profil Facebook ?

Hiboux est une messe contemporaine qui explore nos manières de faire du rite, nos représentations du deuil.

Hiboux est aussi une histoire chorale qui nous raconte et nous invente. Autour d’une table ronde, trois musiciens/comédiens et un conseiller funéraire explorent les relations qui nous unissent aux disparus. Ils invitent le spectateur à plonger dans un monde où vivants et morts bricolent, à partir de leurs héritages, pour leur permettre de mieux vivre ensemble. On y parle avec tendresse et humour de la mort, de croyances, de rites et cérémonies, de spiritisme, de passé et de futur, d’immortalité et d’éternité.

Hiboux sera l’occasion d’enterrer collectivement un spectateur, d’échanger avec Gilles Deleuze, Thomas Edison ou Victor Hugo et de rencontrer le fantôme que nous allons devenir. Et l'avantage de faire un spectacle sur la mort, c'est que personne ne sait ce qu'il y a après, alors on peut dire ce qu'on veut.

MISE EN SCÈNE : Nicolas Chapoulier ECRITURE : Les 3 Points de suspension DISTRIBUTION : Jeu: Jérôme Colloud, Renaud Vincent, Cédric Cambon. Création musicale et habillage sonore : Jérôme Colloud, Renaud Vincent, Scénographie et costumes: Cédric Cambon, Gael Richard et Sophie Deck.

Informations pratiques

  • 04/10/2022 11h00 | 20h30
1 rue Dolomieu, 38000 GRENOBLE
Accès PMR : Oui
Capacité : 90 Personne(s)

Organisateurs

  • Grenoble Alpes Métropole
  • Ville de Grenoble
  • PFI