Agenda

Piro Studio

In

J'agis Animations, projections et ateliers Evènements culturels et artistiques Expositions

"In", spectacle de danse hip-hop contemporaine mais pas seulement... C'est aussi une collecte de textiles, une résidence artistique, des ateliers de médiation et un recyclage en vue d'une exposition avec projection.

..................................................................................................LE SPECTACLE........................................................................................................ Les interprètes nous invitent à questionner la place de chacun pour une meilleure transition. Leur gestuelle hip-hop et contemporaine évolue avec la question de l’ éco-responsabilité. On observe comment le phénotype de l'individu se retrouve influencé par toutes les caractéristiques de son milieu. Des ateliers organisés en amont de la représentation permettent aux habitants du quartier de participer activement au projet. “IN” traite la question du fast fashion et toutes ses dérives observables chez les individus qui nous entourent. Une montagne de vêtements récupérés d’une collecte menée auprès des habitants eux-mêmes s’immisceront dans le spectacle. Le spectacle dépend du lieu dans lequel celui-ci est joué mais aussi de ses habitants. C’est le spectacle qui s’adapte à son milieu de jeu. L'interaction des danseurs, du musicien (et des habitants/élèves) avec une récupération de vêtements invite chacun à se questionner sur l’utilité de ce qu’il possède. Les textiles récupérés seront utilisés au service de la matière chorégraphique puis ensuite récupérés en vue d'une exposition de travaux d’arts plastiques (en fonction des moyens et envies du quartiers). Chaque élément du paysage naturel comme urbain pourrait devenir la raison, le point d'ancrage d'une harmonie. Harmonie parfois poussée à son apogée lorsque les habitants du quartier où le spectacle est joué sont intégrés à celui-ci. On voit ainsi les quatre interprètes flirter avec l'humour et l'absurde évoluant entre abondance et percussions. Cette particularité-là nous donne alors l'occasion de pouvoir facilement s'identifier à eux, ne serait-ce qu'un instant et de se demander: “Et moi, comment puis-je consommer de manière respectable pour mon environnement?” ..........................................................................................INTENTIONS CHOREGRAPHIQUES..................................................................... A l'instar de beaucoup d'entre nous, je m’appliquais à rester “IN” (à la mode), surtout à mon entrée dans la vie étudiante lorsque je tentais de dépenser le moins possible, tout en pouvant renouveler ma garde-robe régulièrement. Mais combien coûte l’illusion du “dépenser moins”? Environ 11 kg de textiles jetés en Europe (ADEME, 2018). Grenoble, ville exemplaire, devenue capitale verte européenne 2022: 7kg jetés dans la métropole grenobloise (Grenoble Alpes Métropole, 2021). L’industrie textile produit plus de gaz à effet de serre que tout le trafic aérien et maritime réunis sur Terre : 10 % des émissions mondiales de CO2 (Energy Agency, Energy Climate Change and Environment, 2016). 3ème secteur consommateur d’eau dans le Monde après la culture de blé et de riz réunis. 285 douches pour la production d’un jean (Fashion revolution, 2017). En France, tout le volume trié n’est pas collecté : 3,6 kg triés sur 9,5 kg/an/français achetés (WWF, 2017). Par conséquent, l’industrie textile compte parmi les plus polluantes au monde. Le premier moyen d’action se définit par « prendre le temps de choisir avant d’acheter ». La publicité, le marketing et les opérations promotionnelles nourrissent notre insatiable besoin de nouveauté. Mais libre à nous de ne pas y céder. D’autant plus que l’on sait que l’accumulation de vêtements ne rend pas plus heureux. En effet, plusieurs labels écologiques tel que l’Ecolabel européen respectent certains critères écologiques, afin de limiter la pollution de l’eau et de l’air (Nicolas Sajn, European parliamentary research service, 2019). Les jeunes générations sont toujours très sensibles à la mode. Les vêtements nous rattachent à un groupe ou une communauté de personnes. A l’époque des réseaux sociaux, la politique de l’image définissent notre personnalité par le style et l’apparence vestimentaire. Un des objectifs de cette pièce/performance serait de se pencher sur notre société de consommation et d’observer ses vices, ses dérives, cette soif effrénée de produire et de consommer qui n’est pas sans conséquences. Pour ce faire, la pièce s’articule autour de divers procédés chorégraphiques représentatifs de l’épuisement de l’énergie non renouvelable, la spirale des ressources, ou encore la représentation spatiale et temporelle du monde à deux vitesses... Comment prendre soin de mon environnement en discernant l’utile du superflu? Savoir prendre le temps de faire le bon choix afin de réduire sa production de déchets.

Informations pratiques

  • Du 24/10/2022 10h00 au 05/11/2022 16h00
9, place André Charpin, 38100 GRENOBLE
Capacité : 150 Personne(s)

Organisateurs

  • Cie CTC