© Thierry Chenu / Ville de Grenoble

Les collectivités s'engagent

Voir les défis

Votre sélection

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Convention citoyenne pour le climat

    DÉFI - 1.1 - S’INFORMER ET PRENDRE CONSCIENCE

    Faire appel à la collaboration et à l’engagement citoyen dans le cadre de l’action climat, dans un objectif de démocratie participative et de justice sociale.
    En ce sens, le territoire métropolitain lance en 2021 une convention citoyenne pour le climat local. 150 citoyennes et citoyens tirés au sort sont amenés à se prononcer sur les actions à mettre en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, tout en favorisant la justice sociale.
    Ils seront également consultés sur la neutralité carbone au plus tard en 2050. Un avis sera remis aux décideurs en juin 2022. Au terme de sa réflexion, la convention devra émettre des propositions de politiques publiques concrètes qui seront présentées au conseil métropolitain puis soumises au vote des élus. Pour celles qui seront complexes ou feront l’objet d’un débat, la Métropole organisera un référendum.

  • © Auriane Poillet / Ville de Grenoble

    Cultiver en ville : fermes urbaines et jardins partagés

    DÉFI - 10.1 - FRAIS, DE SAISON, BIO ET LOCAL

    En collaboration avec Grenoble-Alpes Métropole et la ville d’Échirolles, l’objectif est d’encourager la naissance et le développement de fermes urbaines, jardins partagés et jardins sur les toits.
    Ce dispositif prévoir d’ores et déjà :
    • L’évaluation pour une nouvelle ferme coopérative sur le territoire GrandAlpe.
    • L’ouverture du Bar Radis, proposant la production et la consommation sur un toit dans l’éco-quartier Flaubert.
    • La plantation d’un nouveau verger à la Bastille.

  • © Sylvain Frappat / Ville de Grenoble

    De l’eau potable gratuite pour se désaltérer

    DÉFI - 7.2 - EAU SAINE ET PRéCIEUSE

    La ville de Grenoble améliorera l’accès à l’eau potable pour se désaltérer sans payer :
    • Réparation et remplacement de bornes fontaines installées de manière stratégique.
    • Création de modèles de bornes fontaines plus ergonomiques, en partenariat avec l’École nationale d’architecture de Grenoble.
    • Réouverture des fontaines patrimoniales, avec passage d’un système en eau perdue à un système d’eau recyclée.

  • © Sylvain Frappat / Ville de Grenoble

    Démarche « bas-carbone »

    DÉFI - 1.2 - JE CALCULE MON EMPREINTE CARBONE

    La stratégie bas carbone fait partie intégrante du projet d’administration, avec notamment :
    • Un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment pour l’ensemble du patrimoine de la Ville (éclairage public, bâtiments, flotte de véhicules).
    • La réalisation de bilans carbone pour le patrimoine et les compétences de la Ville.
    • L’intégration du critère carbone au processus de décision (comptabilité écologique).
    • La mobilisation des agents, citoyens et partenaires.

  • © Jean-Sébastien Faure / Ville de Grenoble

    Déminéraliser les sols et végétaliser

    DÉFI - 4.1 - PROTéGEONS LA BIODIVERSITé

    La Ville de Grenoble, avec l’aide de Grenoble-Alpes Métropole, s’engage à planter et à réduire le bitume au sol, pour réduire les îlots de chaleur, proposer des îlots de fraicheur dans la ville et améliorer la qualité de vie :
    • déminéralisation participative pour la création d'espaces de jardinage sur l'espace public gérés par les habitants : passage d'Alembert, expérimentation des terrasses de café végétalisées…
    • déminéralisation du parking Louise Michel et de l’école Turc au Village Olympique ;
    • intensification des plantations d’arbres sur l’espace public avec des essences variées et adaptées au climat de demain (objectif + 10 000 arbres en 2030).

  • © Thierry Chenu / Ville de Grenoble

    Des aires piétonnes aux abords des écoles

    DÉFI - 9.1 - MOINS DE 5KMS ? A PIED ET à VéLO !

    Avec « Place(s) aux enfants », la ville de Grenoble, accompagnée par Grenoble-Alpes Métropole, souhaite pacifier les abords des écoles grâce à la mobilité responsable, la piétonisation et la végétalisation des rues. Des espaces accueillants, attractifs et sécurisés, qui appellent au respect et au déplacement lent.
    Première phase d’intervention dès la rentrée 2021 :
    • 13 rues et abords d’école piétonnisés, signalés, marqués et meublés.
    Poursuite durant l’automne-hiver 2021-2022
    • Évaluation participative des 13 espaces.
    • Travail sur 22 sites en zones déjà piétonnes.
    • Études sur les sites plus complexes en vue de les améliorer.

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Des pistes cyclables sécurisées

    DÉFI - 9.1 - MOINS DE 5KMS ? A PIED ET à VéLO !

    La Métropole développe les « Chronovélo », pistes cyclables bidirectionnelles sécurisées sillonnant le territoire sur 21km en 2021, sur un total de 49km qui seront réalisés dans un premier. Ce réseau s’insère dans 200km de voies cyclables en site propre. La Métropole encourage ainsi la pratique du vélo et la « remise en selle ». Objectif : Le doublement des Chronovélo à l’horizon 2030 pour atteindre au total près de 100km.

  • © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole

    Diminuer la pollution dans les eaux de pluie

    DÉFI - 7.1 - ICI COMMENCE LA MER

    En raison de la généralisation du tout-à-l’égout et de la minéralisation des sols (qui réduit l’infiltration des eaux dans le sol), les épisodes de fortes précipitations entraînent des déversements d’eaux usées dans les rivières et espaces naturels.
    Pour lutter contre ce phénomène, Grenoble-Alpes Métropole :
    • Soulage le réseau de raccordement des eaux de pluie et développant les méthodes qui favorisent l’infiltration directe dans les sols.
    • Réduit les déversements d’eaux usées dans les rivières par temps de pluie, grâce à la création d’exutoires d’orage.
    • Sensibilise la population à l’aide de macarons près des avaloirs d’eaux pluviales : « Ici commence la mer ».
    • Poursuit l'installation des systèmes-tests de filets de retenue dans les canalisations pour éviter le rejet dans l’environnement de déchets charriés par les eaux.

  • © Alain Fischer / Ville de Grenoble

    Environnement sonore : perception, éducation et actions

    DÉFI - 8.4 - UN CADRE DE VIE FAVORABLE à LA SANTé

    La Ville de Grenoble organisera des activités de sensibilisation et d’éducation avec son partenaire l’observatoire Acoucité afin d’améliorer l’environnement sonore dans la ville :
    • Organisation de balades sonores.
    • Ateliers d’échange.
    • Implication des habitants dans la définition de la notion d’espaces de calme (Plan National Santé Environnement).
    • Organisation des Assises de la Nuit et du Plan municipal de la Vie nocturne en 2022.

  • © Remi Walle

    Justice sociale et environnementale

    DÉFI - 6.2 - SOLIDARITé AVEC LES PAYS LES PLUS IMPACTéS

    Fin du monde, ou fin du mois ? Grenoble-Alpes Métropole et la Ville de Grenoble associent leurs efforts afin d’anticiper les mutations qui vont toucher le marché de l’emploi en raison de la transition écologique. Cette réflexion est menée en local, mais aussi en solidarité avec les pays fortement touchés par le changement climatique. Elle prévoit :
    • Le développement d’une tarification solidaire d’accès aux biens et services écologiquement responsables.
    • L’accompagnement des salariés précaires et des TPE-PME face aux mutations sur le marché de l’emploi (décarbonation de l’industrie, relocalisations…).
    • L’accompagnement à l’inclusion des réfugiés climatiques.
    • L’inclusion des réfugiés climatiques en levant les freins à leur intégration dans tous les domaines : accès à la formation linguistique, à l’emploi, au logement, à la mobilité, à la culture ou aux loisirs...

  • Voir plus d'actions