© Thierry Chenu / Ville de Grenoble

Les collectivités s'engagent

Voir les défis

Votre sélection

  • Commerces et restaurants verts

    DÉFI - 5.5 - COMMERCES ET RESTAURANTS VERTS

    La métropole propose un défi adressé aux commerces et restaurants souhaitant s’engager dans les transitions environnementales.
    Le défi "commerces et restaurants verts" encourage les professionnels de la restauration à se mobiliser dans des démarches plus vertueuses pour l’environnement mais également en faveur de la santé des consommateurs et de l’économie locale.
    De la mise en place du vrac, aux livraisons des stocks à vélo en passant par la mise en place d’une alimentation locale, bio ou des menus végétariens, ce défi propose un éventail large d’actions pour agir.

  • © Atelier Métis / Département de l'Isère

    Concevoir et construire des bâtiments neufs hyper-performants sur le plan de l’énergie

    DÉFI - 3.2 - RéNOVATION THERMIQUE DES BâTIMENTS : HALTE AUX DéPERDITIONS !

    Les bâtiments départementaux neufs font appel à des technologies de construction ou d’isolation très performantes. Ce choix avant-gardiste se poursuivra en 2022 et au-delà. Dans le cadre de Green Grenoble, il sera possible de visiter le collège Lucie-Aubrac et les Archives départementales, dotées de panneaux solaires (Saint-Martin-d’Hères).

  • Cosmocité, le nouveau centre de sciences métropolitain

    DÉFI - 1.5 - EMBARQUER TOUT LE MONDE

    Cosmocité est en construction sur le site des Grands Moulins de Villancourt à Pont-de-Claix. Familles et scolaires seront accueillis dans un planétarium, deux espaces d'exposition sur la Terre et l'Univers, une salle immersive 3D ainsi qu'une terrasse-belvédère.

    Ce futur établissement culturel aura pour vocation de diffuser les sciences de la terre, de l’univers et de l’environnement, pour un voyage de l’infiniment grand à l’infiniment petit. Il sera un lieu où l’on pourra s’informer, expérimenter, échanger mais aussi rêver et s’amuser, en étant confronté à
    l’actualité scientifique.

    L'ouverture est prévue au premier semestre 2023. Elle sera précédée d'une visite pré-inaugurale pour les partenaires du projet, à la fin d'année 2022.

  • © Auriane Poillet / Ville de Grenoble

    Cultiver en ville : fermes urbaines et jardins partagés

    DÉFI - 10.1 - FRAIS, DE SAISON, BIO ET LOCAL

    En collaboration avec Grenoble-Alpes Métropole et la ville d’Échirolles, l’objectif est d’encourager la naissance et le développement de fermes urbaines, jardins partagés et jardins sur les toits.

    Ce dispositif prévoir d’ores et déjà :
    • L’évaluation pour une nouvelle ferme coopérative sur le territoire GrandAlpe.
    • L’ouverture du Bar Radis, proposant la production et la consommation sur un toit dans l’éco-quartier Flaubert.
    • La plantation d’un nouveau verger à la Bastille.

  • © Sylvain Frappat / Ville de Grenoble

    Démarche « bas-carbone »

    DÉFI - 1.2 - JE CALCULE MON EMPREINTE CARBONE

    La stratégie bas carbone fait partie intégrante du projet d’administration, avec notamment :
    • Un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment pour l’ensemble du patrimoine de la Ville (éclairage public, bâtiments, flotte de véhicules).
    • La réalisation de bilans carbone pour le patrimoine et les compétences de la Ville.
    • L’intégration du critère carbone au processus de décision (comptabilité écologique).
    • La mobilisation des agents, citoyens et partenaires.

  • © Jean-Sébastien Faure / Ville de Grenoble

    Déminéraliser les sols et végétaliser

    DÉFI - 4.1 - PROTéGEONS LA BIODIVERSITé

    La Ville de Grenoble, avec l’aide de Grenoble-Alpes Métropole, s’engage à planter et à réduire le bitume au sol, pour réduire les îlots de chaleur, proposer des îlots de fraicheur dans la ville et améliorer la qualité de vie :
    • déminéralisation participative pour la création d'espaces de jardinage sur l'espace public gérés par les habitants : passage d'Alembert, expérimentation des terrasses de café végétalisées…
    • déminéralisation du parking Louise Michel et de l’école Turc au Village Olympique ;
    • intensification des plantations d’arbres sur l’espace public avec des essences variées et adaptées au climat de demain (objectif + 10 000 arbres en 2030).

  • Auriane Poillet

    Des aires de jeux pour toutes et tous

    DÉFI - 6.4 - QUARTIER POPULAIRE ENGAGé : DES INITIATIVES LOCALES EN SYNERGIE

    Tous les enfants raffolent des aires de jeux qui leur sont exclusivement réservées... La Ville de Grenoble s’engage dans la réalisation d’aires de jeux thématiques où les enfants en situation de handicap peuvent également jouer.

    L’aménagement de l’aire de jeux handiparc du Parc Pompidou sur le thème de la jungle est en cours d’homologation, celle de la Place Saint Bruno vient d’être inaugurée et la troisième, plus ambitieuse, sur le thème de l’eau, verra le jour fin 2022 dans le Parc Bachelard.

  • © Thierry Chenu / Ville de Grenoble

    Des aires piétonnes aux abords des écoles

    DÉFI - 9.1 - MOINS DE 5KMS ? A PIED ET à VéLO !

    Avec « Place(s) aux enfants », la ville de Grenoble, accompagnée par Grenoble-Alpes Métropole, souhaite pacifier les abords des écoles grâce à la mobilité responsable, la piétonisation et la végétalisation des rues. Des espaces accueillants, attractifs et sécurisés, qui appellent au respect et au déplacement lent.

    Première phase d’intervention dès la rentrée 2021 :
    • 13 rues et abords d’école piétonnisés, signalés, marqués et meublés.
    Poursuite durant l’automne-hiver 2021-2022
    • Évaluation participative des 13 espaces.
    • Travail sur 22 sites en zones déjà piétonnes.
    • Études sur les sites plus complexes en vue de les améliorer.

  • Des déchetteries nouvelles générations

    DÉFI - 11.5 - TRIER POUR RECYCLER

    Le réseau des déchèteries de la métropole grenobloise est l’un des plus denses de France avec un réseau de 21 sites, permettant à 92 % des habitants de disposer d’une déchèterie à moins de 10 minutes de leur domicile. Mais certaines déchèteries ont atteint leurs limites : d’accès parfois difficile, souvent saturées, elles ne permettent pas toujours de réaliser un tri efficace, ni de répondre aux nouvelles normes environnementales et de sécurité. Un programme de modernisation a donc été lancé en 2017 par Grenoble-Alpes Métropole avec pour objectif de faciliter le parcours des usagers et de proposer un service plus pratique, plus rapide et plus adapté aux usages. Ce programme prévoit ainsi la création ou la rénovation de 10 déchèteries « nouvelle génération » d’ici 2030. Celles de Saint Martin d’Hères, Echirolles et Sassenage ont été livrées.

  • Des repas sans plastique

    DÉFI - 11.1 - ZéRO POLLUTION PLASTIQUE, ZéRO JETABLE

    400 repas sont livrés chaque jour à domicile par la cuisine centrale de la Ville de Grenoble et le CCAS ; une réorganisation est en cours pour remplacer les barquettes plastiques jetables par des contenants réutilisables en verre : ils seront récupérés après chaque repas puis lavés avant d’être remis dans le circuit : un vrai challenge logistique !

    Le réemploi fait également son chemin pour les autres repas préparés par la cuisine centrale et le Self Claudel pour les crèches, les écoles, les EPHAD et les agents de la Ville (12 000 repas par jour) pour le remplacement des grandes barquettes plastiques par des bacs inox.

  • Voir plus d'actions